dimanche 3 janvier 2010

Bonne année 2010!

"Souviens-toi que le Temps est un joueur avide
Qui gagne sans tricher, à tout coup!" Charles Baudelaire

C'est ainsi que commence l'exposé de Francesco Cirillo, intitulé: "La technique du Pomodoro".
Pomodoro signifie "Tomate" en italien. Ce fruit importé des amériques avait à l'époque la couleur jaune dorée, les italiens le baptisèrent "Pomme d'or". Le Pomodoro est aussi ce minuteur de la forme d'une tomate, gradué que l'on trouve souvent dans les cuisines. F. Cirillo a choisi ce nom d'objet anodin pour baptiser sa technique de gestion du temps.
Cette technique vient du constat suivant: nous ne savons pas estimer la durée de ce que nous accomplissons.
Selon Bergson, la perception du temps n'est pas celle d'une durée mais celle d'une succession de situations simultanées. Seule la mémoire permet d'estimer la durée entre deux successions. Cette durée est donc subjective.
Notre dépendence au temps est telle qu'une réalisation même aboutie peut être perçue comme inachevée, de par le caractère subjectif de la durée que nous y avons consacré. Ainsi, nos tâches journalières se suivent et le goût d'inachevé est chronique.
Faut-il reconsidérer notre perception du temps?
C'est en tout cas l'idée de la technique du Pomodoro basée sur une décomposition fine des tâches, bornées dans un intervalle de temps fini et mésurable (grace au minuteur). Cette technique ne s'arrête pas là, elle nous impose aussi des moments de réflexion ou de "feedback", ne serait-ce que pour apprécier, pour une fois qu'une tâche planifiée soit terminée...dans les temps. Ainsi, s'opère l'association dans l'esprit, des deux notions d'achèvement et de durée. On aquière alors la faculté de percevoir le temps en unités de tâches, en réalisations et non plus en positions simultanées des aiguilles d'une horloge.
Quant aux autres résolutions, inspirez-vous de la liste d'Andy Lester dans PragPub:
  • Soyez positifs
  • Améliorez votre expression écrite
  • Soyez pertinents sur votre CV
  • Arrêtez d'être omniscient
  • Evitez de dramatiser
  • Surveillez votre cote sur Internet
et j'ajouterais ... faites simple!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire